Pressins, isère, France, actualité de la commune

Coupe de bois à Pressins

17-09-2014

Faire exploiter ses bois… … c’est faire vivre sa forêt.


Les forêts de nos territoires, composées d’une multitude de petites parcelles, appartiennent à de nombreux propriétaires privés. Or les propriétaires sont malheureusement de moins en moins sensibles et enclins à gérer ce patrimoine naturel, alors qu’il s’agit d’une véritable richesse et qu’il est un constituant majeur de notre environnement. Autrefois bien utilisés par les populations, notamment pour le chauffage, les boisements manquent depuis plusieurs décennies d’une véritable gestion, inscrite dans la durée. Ainsi nous observons aujourd’hui le résultat d’un abandon de sylviculture, avec des peuplements marqués par une importante quantité de bois gélifs (défaut provoqué par le gel), roulés, chancreux, secs, des bois chablis (renversés), etc., c’est-à-dire de nombreux taillis dégradés et à "bout de souffle". L’intervention du forestier, par l’exploitation des bois, redynamise les forêts ; par des opérations de coupe, de récolte des grumes, elle permet l’amélioration des boisements et provoque la régénération des futaies et des taillis. Mais pour le promeneur non initié, la vue d’un chantier d’exploitation ou d’une coupe rase reste synonyme de destruction. La forêt, avec un cycle de production extrêmement long, est perçue comme "figée" dans le paysage ; mais elle est bien vivante, et de telles phases de rajeunissement lui sont absolument nécessaires. Rappelons qu’une forêt dynamique, en captant et utilisant le CO2 présent dans notre atmosphère, joue pleinement son rôle de "puits de carbone", et peut alors agir efficacement contre l’effet de serre, responsable des modifications climatiques. À titre d’exemple, une mobilisation de 3.000 tonnes de bois est l’équivalent de 5.000 tonnes de CO2. Son utilisation pour le chauffage (bûches ou plaquettes de bois déchiquetés), permet la substitution de 750.000 litres de fuel. Intervenir ainsi dans sa forêt, selon une gestion durable de ses parcelles, constitue un véritable geste éco-citoyen. Alors pour faire vivre nos forêts… gérons notre patrimoine, récoltons nos bois !




120 autres article(s) disponible(s).

 - 2017 ( 2 articles )  

 - 2016 ( 16 articles )  

 - 2015 ( 19 articles )  

 - 2014 ( 13 articles )  

 - 2013 ( 15 articles )  

 - 2012 ( 12 articles )  

 - 2011 ( 26 articles )  

 - 2010 ( 33 articles )  

 - 2009 ( 44 articles )  

 - 2008 ( 37 articles )  

 - 2007 ( 1 articles )